Healthy curvy girl

9/27/2016


"Our bodies are capable of anything. It's our minds we have to convince"


Souvent, face à une personne en surpoids, l'opinion publique a tendance à croire que cette personne mène une vie de sédentaire et se goinfre à qui mieux mieux. Eh bien, moi, Nell, 119kg, je vous parle aujourd'hui de ma Healthylife. 


Il y a trois ans de cela, un constat s'est imposé à moi. Il fallait absolument que je change certaines de mes habitudes, ne serai-ce pour prolonger mon espérance de vie. Et entre nous, c'est un argument massue. Il faut dire que durant cette période, avec mes 167 kg, ma vie n'était pas des plus faciles. Entre des problèmes de santé à foison, agoraphobie et manque d'estime de soi, je ne vivais pas vraiment, je survivais. 

Alors, j'ai opté, pour une vie plus saine rythmée par d'activité sportive, une alimentation des plus équilibré et des séances chez le psy, car un corps sain doit abriter un esprit sain. 


Etant en surpoids, pour moi, l'activité physique n'équivaut pas à un footing le matin ou en soirée. Non, et entre nous mes articulations m'en remercient.

Durant ma transition,  je me suis inscrite dans une salle de sport a 2 min de chez moi qui proposait des cours collectifs mais aussi qui proposait un suivi personnalisé avec un coach sportif. C'est ainsi qu'avec mon coach, j'ai mis sur pied un programme de 2 ans basé sur 12h d'activités sportives par semaine comprenant des cours collectifs (abdo-fessier, step) mais aussi des activités individuelles comme le vélo elliptique, les élastiques et la muscu. Je me suis essayé au kickboxing, mais j'ai lâché l'affaire après ma première séance durant laquelle j'ai reçu la raclé de ma vie. 

J'ai suivi ce programme pendant 1an et demi. Lorsque mon abonnement à la salle de sport est arrivé à son terme, je ne l'ai pas renouveler car j'avais des obligations professionnelles qui empiétaient vachement sur mes heures d'activités sportives. Alors depuis, je suis une adepte de la marche à pied au moins 45min par jour et je compte m'inscrire à des séances d'Aquabiking. Ma nouvelle condition physique me permets au jour d'aujourd'hui de relever des défis que je n'envisageais meme pas auparavant. Des défis tels que participer à un Bootcamp (fait) et faire du Crossfit (fingerscross).


Côté alimentation, j'ai supprimé tout ce qui ne m'est pas indispensable. Ainsi, cela fait 3 ans que je ne bois plus de coca, ni de soda ou de jus de fruit vendu dans le commerce en raison de leur fort taux de sucre. Je préfère faire mes jus moi-même à partir de fruits et légumes frais. En parlant de fruits et légumes, voici la nouveauté dans mon alimentation. Avant, leur présence dans mon assiette, se résumait à des chips trempées dans du guacamole. Maintenant, j'en mange régulièrement, puisque je fais les marchés producteurs locaux tout les dimanches et les recettes que je partage régulièrement par ici sont à l'image du contenu de mon assiette. 

J'avoue volontiers faire des écarts, mais j'ai appris à ne plus culpabiliser et à retomber sur mes pattes en instaurant un système de compensation. Si aujourd'hui je me goinfre de sucreries, demain j'équilibre en faisant 15 min d'activité sportive en plus et j'essaie de manger beaucoup plus de légumes. 


Pour pouvoir m'en sortir, entre la fac, mon travail et mes obligations personnelles, j'ai opté pour le Meal Prep, c'est à dire prendre un jour de la semaine et faire la cuisine pour toute la semaine. Je vous en parlerais plus en détails dans un prochain billet. 


Au jour d'aujourd'hui, je me sens super bien dans ma peau. J'ai acquis une assurance inébranlable. Mon agoraphobie est presque de l'histoire ancienne, tout comme mes problèmes de santé. Et même si selon les critères de mon médecin et mon IMC, je suis toujours en obésité morbide,  j'ai atteint mon poids de forme.  Et pour une fois, j'ai un regard hyper positif sur moi-même. 


Merci à Clémentine pour les photos

Ce que je porte 

Débardeur Domyos 

Corsaire Domyos 

Basket Décathlon

Gilet LDR 

You Might Also Like

3 commentaires

  1. Félicitations Nell. Je suis vraiment émue par ce témoignage qui me rappelle moi il y a 2,3 ans mon souci c'est que j'ai tout repris. Je pense qu'il me manquait le soutien psychologique. J'ai décidé de reprendre le combat. Bonne courage et merci pour cet echange.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Animsay!

      Le suivi psychologique est important, car souvent la prise de poids n'est que la partie visible de l'iceberg. Moi à la base, j'etais suivi pour une autre raison mais au final, cela m'a permis d'avoir une autre vision de moi même.
      Courage pour la suite. Mais le plus important est de se réconcilier avec son corps. Tu y arriveras <3

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Instagram

Popular Posts

Like us on Facebook

Flickr Images